Recruteur indépendant : 3 solutions pour vous démarquer de la concurrence

24 Novembre 2021

Vous êtes recruteur indépendant et vous avez des difficultés à vous différencier de la concurrence ? Vous vous demandez « comment rendre votre offre plus attrayante ? » ou « que puis-je faire pour donner envie à mes prospects de me choisir ? ». Alors, vous êtes sur la bonne voie. En effet, maintenant que vous êtes entrepreneur, votre seule expérience de recruteur ne suffit pas à vous démarquer de vos concurrents.

Comment attirer des prospects et faire votre place dans le monde des recruteurs indépendants ?

On fait le point sur 3 solutions.


1 - Se spécialiser

À l’époque d’internet, votre prospect peut, en seulement quelques clics, trouver un recruteur indépendant à qui confier ses campagnes de recrutement. C’est simple, il lui suffit de taper des mots-clés sur son moteur de recherche pour qu’apparaisse une liste de sites web de recruteurs ou de parcourir les profils LinkedIn de recruteurs.

Sans compter qu’à cela s’ajoute son réseau qu’il peut solliciter afin qu’on lui recommande quelqu’un de confiance.  

Votre prospect est donc face à un choix conséquent de recruteurs indépendants. Et ça n’arrange pas vos affaires. En effet, c’est comme la carte des plats proposés par un restaurant : plus on a de choix, moins on arrive à choisir !

De plus, il est coutume de croire qu’il vaut mieux ne pas se fermer des portes et élargir au maximum votre offre de service. En réalité, c’est tout le contraire !

Pourquoi ?

Parce que votre prospect a déjà beaucoup à faire. Quand il tombe sur votre offre, il doit donc se reconnaître. Et pour cela, la spécialisation est particulièrement efficace. Voyons un exemple pour illustrer.

Imaginons une entreprise du secteur IT avec des besoins en recrutement. Si vous vous présentez comme un recruteur qui accompagne tout type d’entreprise, sur tout type de secteur d’activité et pour tout type de métier, vous risquez de passer inaperçu face à un concurrent qui a choisi de se spécialiser dans le secteur de l’IT.

Ainsi, en vous positionnant en tant que spécialiste, les prospects qui entrent dans votre cœur de spécialisation seront davantage enclins à vous prendre au sérieux, à vous faire confiance, et donc à devenir vos clients !

2 - Créer du contenu

Articles de blog, posts LinkedIn, livre blanc, chaine YouTube, podcast... le choix est large ! Pour apporter de la valeur ajoutée à votre offre et attirer des clients, soyez généreux. Donnez des conseils, partagez votre vision du recrutement et vos valeurs, créez le débat. En bref, plus vous donnerez (surtout lorsque vous commencez), plus vous aurez de clients.

Derrière leur rôle de « chargé RH », de « manager », vos prospects sont avant tout des êtres humains dotés d’émotions. S’ils apprécient vos conseils, votre personnalité et votre vision des choses, alors ils vous choisiront.

Aussi, créer du contenu de manière régulière permet d’augmenter votre visibilité sur le web et sur les réseaux sociaux, ainsi que votre crédibilité. Une stratégie de contenu apporte de la valeur à votre offre et façonne une relation de confiance entre vous et vos prospects.

Alors, choisissez le format qui vous convient le mieux (écrit, oral, vidéo) et lancez-vous !

3 - S’équiper d’outils assessment

Le recrutement n’est pas toujours une science exacte. Il arrive parfois que des candidats soient écartés du processus parce que le recruteur a été, inconsciemment, influencé par des biais cognitifs. Et en recrutement, il y a en a un paquet !

Par exemple, avec le biais de stéréotype, nous établissons des vérités générales à partir de faits isolés. C’est le cas lorsque l’on considère que les candidats qui ont occupé des métiers différents sont forcément des personnes instables. Ou bien que des passionnés de jeux vidéo sont solitaires et donc pas en capacité de travailler en équipe.

Autre biais connu, l’effet de Dunning-Kruger. Ici, les candidats moins qualifiés ont tendance à surestimer leurs compétences tandis que les plus qualifiés ont tendance à sous-estimer leurs compétences. Une personne qui surestime ses compétences renvoie une image positive, de confiance en soi. A contrario, une personne qui sous-estime ses compétences n’aspirera pas confiance. Ce type de biais peut alors fausser votre évaluation.

Les solutions d’assessment sont justement là pour échapper à ses biais cognitifs et objectiver votre évaluation !

Grâce à des tests et des mises en situation, l’outil permet d’apprécier les motivations du candidat, d’évaluer objectivement les compétences métiers à partir des prérequis de l’entreprise, d’identifier et d’évaluer les soft skills (compétences comportementales) de façon à mesurer le niveau de compatibilité d’un candidat avec l’entreprise et le poste.

Enfin, en vous équipant d’un outil assessment, vous apportez en plus de votre savoir-faire, une solution objective, fiable et sécurisée qui vous démarque de vos concurrents !

En somme, le plus important dans votre pratique est de créer un sentiment de confiance auprès de vos prospects. En fonction de votre ancienneté, cela peut prendre du temps. Mais surtout, c’est un investissement qui apportera une réelle valeur ajoutée à votre offre de service.

Chez Success Tools, nous en sommes convaincus. Pour cette raison, nous proposons une solution simple qui permet d’évaluer les soft skills des candidats au regard des besoins de l’entreprise. Quand on sait le coût que représente un mauvais recrutement (entre 20 000€ et 200 000€,) s’équiper d’une solution d’assessment est sans conteste une garantie à laquelle vos clients seront sensibles !

Découvrez notre newsletter
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.