Un recrutement pour avoir la tête dans les étoiles

4 Mai 2021

L’agence spatiale européenne recherche ses futurs astronautes. Pour recruter les nouvelles et nouveaux Thomas Pesquet, des tests de personnalité sont prévus tout au long du processus. Et pour la première fois, l’ESA propose une procédure parallèle de recrutement d’astronautes en situation de handicap physique. Des valeurs en adéquation avec celles d’Outmatch Assess.

Vous rêvez de voler vers la Station spatiale internationale et de participer aux futures missions lunaires ? La campagne de recrutement de l’ESA devrait vous intéresser. Il va falloir cependant passer beaucoup d’étapes avant de devenir astronaute.

Pour avoir une chance d’accéder au processus de sélection, vous devez être titulaire d’un master scientifique ou un diplôme de médecine, avoir trois ans d’expérience professionnelle et être âgé de moins de 50 ans. Il faut en outre maîtriser parfaitement la langue de Shakespeare. Une deuxième langue est un plus, et notamment si c’est le russe. Si en plus de tout cela vous êtes un bon nageur, vous avez le permis de conduire et vous avez le sens du collectif et l’expérience du danger : POSTULEZ !

Un recrutement inclusif basé notamment sur les soft skills.

Il va par falloir être patient car la procédure de sélection consiste en six séries d’examens qui prendront plus d’un an, chacune étant éliminatoire.

Les postulants passeront des tests cognitifs, techniques et de personnalité ! Viendront ensuite des évaluations psychométriques, puis de nouveaux tests médicaux. Et enfin deux séries d’entretiens, dont la dernière avec le directeur de l’ESA, Joseph Aschbacher.

En parallèle, l’agence spatiale propose une procédure spécifique de recrutement d’astronautes en situation de handicap physique. Elle concerne les personnes de très petite taille ou présentant un handicap au niveau des membres inférieurs. Ces dernières participeront à une étude de « faisabilité » sur l’accès des vols spatiaux aux « parastronautes ».

A notre sens, de nombreuses entreprises devraient prendre exemple sur l’ESA en matière de recrutement que ce soit en termes de non-discrimination à l’embauche ou d’utilisation de questionnaire pour identifier les soft skills.

Vous avez jusqu’au 28 mai pour déposer votre dossier de candidature en ligne. La procédure de sélection s’achèvera en octobre 2022 par l’embauche de quatre à six futurs astronautes.





Réservez votre démo juste ici

Découvrez notre newsletter
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.